Combien coûte vraiment la recharge d’un véhicule électrique ?

cout de recharge voiture electrique

À l’ère où la transition énergétique bat son plein, l’adoption des véhicules électriques s’accélère, faisant émerger de nouvelles interrogations quant à l’économie qu’ils représentent par rapport aux voitures classiques. Le coût de la recharge est un aspect central et récurrent qui suscite l’intérêt aussi bien des propriétaires actuels que des potentiels acquéreurs. Bien loin d’être un détail, comprendre le prix d’une recharge voiture électrique nécessite de décrypter les tarifs selon une multitude de variables. Entre la recharge à domicile, en station publique, la mise en place d’abonnements de recharge ou encore la gestion de l’utilisation des bornes de recharge en heures creuses, les éléments à considérer sont nombreux. Est-il plus économique d’investir dans une infrastructure de recharge privée ou peut-on se reposer sur le réseau public? Quelle incidence a la tarification électrique sur l’opération et comment se positionne le coût au kWh comparativement au prix du carburant? Dans cet article, nous plongerons dans les arcanes de la recharge électrique afin de répondre de manière précise aux interrogations légitimes que vous pouvez avoir sur les coûts induits par un tel choix de mobilité.

Les facteurs influençant le coût d’une recharge électrique

La question du coût d’une recharge de voiture électrique est éminemment complexe et dépend de nombreux facteurs. D’abord, le type de véhicule : chaque modèle possède une capacité de batterie et une efficience qui lui sont propres, influençant directement la quantité d’électricité nécessaire à sa recharge. Ensuite, le type de borne joue également un rôle crucial, avec des tarifs variant selon qu’elles soient publiques ou privées, standards ou rapides, cette dernière option induisant souvent un surcoût. La tarification de l’électricité est un autre paramètre clé, fluctuant entre les heures pleines et les heures creuses, permettant de réduire la facture si on choisit judicieusement ses moments de recharge. Les abonnements peuvent apporter une dimension économique supplémentaire pour les utilisateurs réguliers de bornes publiques. Ces abonnements, ou forfaits, proposent souvent un tarif au kWh plus avantageux. Tous ces éléments se combinent pour personnaliser le coût réel du rechargement d’un véhicule électrique.

Calculer le coût de sa recharge à domicile

Pour calculer le coût de recharge à domicile, plusieurs données doivent être prises en compte. Premièrement, il est essentiel de connaître la capacité de la batterie de votre véhicule, exprimée en kilowattheures (kWh), et sa consommation moyenne pour 100 km. Par exemple, un véhicule consommant 18 kWh/100 km avec une batterie de 50 kWh nécessite une analyse du coût au kWh proposé par votre fournisseur d’électricité. Si l’on prend le tarif moyen national en heures creuses d’environ 0,2 euro du kWh, le coût pour une recharge complète serait d’environ 10 euros (50 kWh * 0,2 euro). Il est également pertinent de considérer les variations tarifaires en heures pleines et les offres spécifiques de chaque fournisseur d’énergie pour une estimation fiable. Ainsi, une recharge effectuée durant les heures creuses ou sous contrat spécifique pourrait réduire notablement la dépense énergétique.

Recharger en déplacement : quel impact sur le budget ?

Face à la coutume bien ancrée de la recharge à domicile, recharger en déplacement impose une tout autre dynamique tarifaire. Les coûts peuvent varier considérablement entre les stations de recharge publiques et ceux associés à l’énergie domestique. Ces variations s’expliquent par une diversité de facteurs tels que la vitesse de recharge – standard ou rapide, avec cette dernière impliquant généralement des tarifs plus élevés – et les politiques commerciales des fournisseurs et réseaux différents. Pour les détenteurs de véhicules électriques, les bornes publiques peuvent représenter un tarif moyen pour 100 kilomètres allant jusqu’à 13,93 euros pour une recharge ultra-rapide, parfois sans abonnement.

Certaines entreprises, telles Lidl ou Carrefour, ont intégré des bornes de recharge gratuites sur leurs parkings, offrant un avantage non négligeable aux consommateurs. Toutefois, ces offres ne sont pas systématiques et peuvent requérir un achat minimum ou être limitées dans le temps. Le choix d’un abonnement de recharge peut s’avérer judicieux pour ceux qui utilisent fréquemment les bornes publiques, réduisant le tarif moyen pour 100 kilomètres à 9,23 euros pour une charge normale.

L’installation d’une borne chez soi : un investissement qui paye ?

L’installation d’une borne de recharge à domicile est une étape qui peut s’accompagner d’un coût initial significatif. Néanmoins, cet investissement est susceptible de s’amortir sur le long terme grâce à des économies progressives sur les frais de recharge. En France, un avantage fiscal sous la forme d’un crédit d’impôt de 300 euros est proposé pour encourager cet investissement et réduire le fardeau initial. La dépense pour la mise en place d’une borne domestique varie en fonction du modèle sélectionné et des travaux nécessaires, avec des coûts qui peuvent s’échelonner de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros.

Cet équipement peut réduire le temps de recharge et offrir une commodité indéniable, sans compter que, comparativement aux tarifs publiques, le coût au kWh à domicile reste avantageux dans la plupart des cas, tout en protégeant potentiellement la batterie des effets de la recharge rapide fréquente. Ainsi, pour ceux qui ont la possibilité d’installer une borne chez eux, l’investissement initial pourrait se révéler profitable à mesure que les économies de recharge s’accumulent.

Comment trouver les bornes de recharge et estimer les coûts ?

La démocratisation des véhicules électriques a conduit à un développement considérable des infrastructures de recharge, tant privées que publiques. À cet effet, de nombreux outils et applications ont été conçus pour aider les conducteurs à localiser les bornes de recharge et estimer le coût associé, quel que soit leur emplacement.

Des applications mobiles comme PlugShare, Chargemap, ou encore l’application officielle d’un constructeur tel que Tesla, fournissent des cartes détaillées des emplacements des stations de recharge. Elles incluent souvent des informations pertinentes telles que la vitesse de recharge disponible, le type de connecteur, l’accessibilité de la borne, et parfois les avis des utilisateurs. Avec ces outils, vous pouvez planifier vos trajets en tenant compte des besoins de votre véhicule et de la disponibilité des points de recharge le long de votre itinéraire.

Concernant l’estimation des coûts, ces applications s’accompagnent fréquemment de calculateurs de coût intégrés ou renvoient à des sites web dédiés. Ces services prennent en compte les spécificités de votre voiture électrique, notamment la capacité de la batterie et son niveau de charge actuel, pour fournir une approximation du coût de la recharge. De plus, grâce à des partenariats avec des fournisseurs d’énergie, certaines applications peuvent même vous suggérer le tarif exact en fonction de la borne que vous avez sélectionnée.

En outre, plusieurs bornes de recharge disposent désormais de lecteurs d’identification qui, combinés à une application ou à une carte de membre, permettent de faciliter le paiement tout en appliquant d’éventuels tarifs préférentiels liés à un abonnement de recharge.

Enfin, l’initiative de grandes enseignes, qui offrent parfois des recharges gratuites ou à tarif réduit sur leurs parkings, se repère également à l’aide de ces applications. Profiter de ces opportunités lors de vos déplacements habituels ou lors de vos achats peut représenter une économie substantielle sur l’année.

Vous pourriez aussi être intéressé par :

Catégories