Peut-on rouler avec des pneus hiver en été ?

pneu hiver en ete

Lorsque l’été arrive, on peut se poser la question : « Puis-je conserver mes pneus hiver pendant la saison chaude ? ». Entre mythes et réalités, faisons le point.

Composition et particularités des pneus : Été vs Hiver

Au cœur de la distinction entre les pneus été et hiver se trouve la science de la gomme. Chaque type de pneu est conçu avec une formulation spécifique pour répondre aux défis uniques de sa saison respective.

Particularité des pneus été

Ces pneus sont dotés d’une gomme plus dure, conçue pour offrir une adhérence optimale sur une chaussée sèche et chaude. Cette gomme est résistante à la chaleur, ce qui permet au pneu de maintenir sa forme et d’offrir une performance constante, même lors des journées estivales les plus torrides.

Particularités des pneus hiver

La « thermogomme » est le secret derrière la performance des pneus hiver. Cette gomme spéciale est plus tendre et flexible, ce qui lui permet de s’adapter aux conditions hivernales rigoureuses. Elle ne durcit pas même lorsque le thermomètre plonge en dessous de 7°C, garantissant ainsi une adhérence maximale sur la glace et la neige. À l’inverse, la gomme des pneus été perd de son élasticité et devient rigide dans le froid, compromettant sa performance.

Tableau comparatif Été vs Hiver

CaractéristiquesPneus étéPneus hiver
Composition de la gommePlus dure, résistante à la chaleurThermogomme, souple à basse température
Performance à haute températureExcellente adhérence sur chaussée sèche et chaudeUsure rapide, risque de déformation
Performance à basse températureGomme durcit, réduisant l’adhérenceAdhérence optimale, même sur glace et neige
UsureUsure normale en étéUsure accélérée en été
Consommation de carburantOptimisée pour une faible résistance au roulement en étéRésistance au roulement plus élevée en été
Risque d’aquaplaningConception optimisée pour évacuer l’eauMoins efficace pour évacuer l’eau en été

Quels sont les conséquences d’utiliser des pneus hiver en été ?

  • Usure accélérée : Les pneus hiver ne sont pas conçus pour les températures estivales. Lorsqu’ils sont exposés à la chaleur, leur gomme tendre s’use à un rythme alarmant. Cela peut non seulement entraîner une déformation du pneu, mais aussi provoquer des craquelures dans le caoutchouc, augmentant ainsi le risque d’éclatement, une situation potentiellement dangereuse à haute vitesse.
  • Augmentation de la consommation de carburant : La flexibilité accrue de la gomme des pneus hiver entraîne une résistance au roulement plus élevée sur les routes chaudes. Cela signifie que votre véhicule doit travailler plus dur pour avancer, ce qui se traduit par une consommation de carburant accrue.
  • Risques d’aquaplaning : Les pneus hiver, avec leurs rainures profondes et leur structure spécifique, sont conçus pour évacuer la neige et la glace. Cependant, cette conception n’est pas aussi efficace pour évacuer l’eau sur les routes mouillées, augmentant ainsi le risque d’aquaplaning pendant les averses estivales.
  • Performances de freinage réduites : La douceur de la gomme des pneus hiver affecte leur capacité à adhérer fermement aux routes sèches et chaudes. Cela se traduit par des distances de freinage plus longues. Les tests, comme celui mené par l’ADAC, mettent en évidence cette différence. Une distance de freinage supplémentaire de 15 mètres peut être la différence entre un arrêt sûr et un accident.

L’aspect économique : une fausse bonne idée ?

Il est tentant de penser que conserver ses pneus hiver pendant l’été pourrait être une manière d’économiser. Cependant, cette idée est trompeuse. Les pneus hiver, lorsqu’ils sont utilisés en été, s’usent à un rythme bien plus rapide que les pneus été. Cette usure prématurée signifie que vous pourriez devoir les remplacer bien avant leur durée de vie prévue. De plus, la résistance au roulement accrue des pneus hiver peut entraîner une augmentation de la consommation de carburant, ce qui se traduit par des coûts supplémentaires à la pompe. Enfin, les risques associés à l’usure prématurée, tels que les éclatements ou les crevaisons, peuvent entraîner des coûts de réparation ou de remplacement imprévus.

Que dit la loi française ? Et à l’étranger ?

En France, aucune règle ne vous empêche de rouler avec des pneus hiver en été. La seule loi restrictive concerne les pneus cloutés. Depuis le 20 août 2021, ces derniers sont autorisés du 1er novembre au 31 mars.

Par contre, ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de lois à l’encontre de cette pratique, que c’est une bonne pratique. Il est de la responsabilité du conducteur d’utiliser des pneus adaptés à la saison.

Cependant, à l’échelle internationale, la situation est différente. Certains pays, conscients des risques associés à l’utilisation inappropriée des pneus, ont mis en place des réglementations strictes. Par exemple, en Italie, l’utilisation de pneus hiver est strictement interdite entre mi-mai et mi-octobre, reflétant ainsi l’importance de choisir des pneus adaptés à la saison.

Qu’en est-il des pneus été en hiver ?

Tout comme les pneus hiver ne sont pas adaptés à l’été, les pneus été rencontrent des défis en hiver. Lorsque les températures descendent en dessous de 7°C, la gomme des pneus été commence à durcir, réduisant ainsi leur adhérence. Sur des routes mouillées, enneigées ou verglacées, ils ne peuvent tout simplement pas offrir les mêmes performances que les pneus hiver, augmentant ainsi les risques d’accidents.

Pour finir …

Le choix des pneus ne doit pas être pris à la légère. Il s’agit d’un élément essentiel pour garantir une conduite sûre, confortable et économique. Choisir le bon pneu pour la bonne saison n’est pas seulement une question de bon sens, c’est une nécessité. Et pour reprendre une analogie amusante : tout comme vous ne porteriez pas de sandales dans la neige, il est tout aussi inapproprié de rouler avec des pneus hiver en plein été. 😉

Vous pourriez aussi être intéressé par :

Catégories